LE CHOC DE L’ACTUALITÉ À LA BIENNALE DE VENISE

/ Publications /

A l’Arsenal, c’est l’artiste russe Gluklya qui dénonce le durcissement du régime de Moscou, à travers ses “Vêtements pour manifestations contre de fausses élections de Vladimir Poutine”.

Perchés sur des madriers en bois, ces drôles de pièces de tissu portent des messages en russe: “un voleur doit être assis en prison”, “je veux que la Russie devienne le plus beau pays du monde” ou seulement “va-t-en”.

http://www.hebdo.ch/